Un premier magasin Decathlon à Alger

29/06/2019

Un premier magasin Decathlon à Alger

Ouverture Decathlon Alger

Déjà implanté au Maghreb, avec des magasins au Maroc et en Tunisie, il était naturel que Decathlon vienne servir les sportifs algériens. Ce samedi 29 juin 2019 marque en effet l’ouverture du premier magasin Decathlon à Alger, au centre commercial de Bab Ezzouar. Un premier lieu de contact et de découverte entre sportifs passionnés.

DECATHLON ALGER EN QUELQUES CHIFFRES

Decathlon ouverture Alger

DECATHLON EL DJAZAIR
Centre commercial et de loisirs de Bab Ezzouar, Bab-Ezzouar, Alger, 16000, Algérie

Magasin ouvert du lundi au dimanche de 9h à 22h

Decathlon ouverture Alger

Un premier lieu de découverte pour servir les sportifs algérois

À l’est d’Alger, dans le centre commercial Bab Ezzouar, Decathlon ouvre son tout premier magasin dans le pays. Sur une surface de 1 850 m2, les produits et services incontournables de l’enseigne sont proposés aux sportives et sportifs algérois et algériens, de tous âges et tous niveaux.

Ouverture Decathlon Algérie

De Kalenji à Kipsta, les marques propres de Decathlon y sont parfaitement représentées. Elles mettent à disposition 14 000 références pour 55 disciplines sportives comme le running, le cyclisme, les sports d’eau et les sports collectifs, tels que le football et le basketball. À l’instar des services proposés, ces produits sont techniques, malins, innovants et aux meilleurs prix.
Chaque pratiquant peut ainsi tester et s’équiper quel que soit son sport et son niveau tout en bénéficiant des conseils avisés d’un des collaborateurs, pratiquant et passionné.
Recrutés localement, ces 60 sportifs comme Amira (randonneuse), Samir (footballeur), ou encore Houda (kayakiste) ont un sens inné de la transmission et de l’accompagnement, valeurs chères à Decathlon.

decathlon ouverture Alger

Afin de faciliter l’acquisition de matériels sportifs, le magasin propose des services comme le click & collect et la livraison à domicile. Un site E-commerce créera, dans les prochaines semaines,
un lien supplémentaire avec les usagers.
Avec ce magasin, son ADN et la passion du sport, Decathlon entend accompagner celles et ceux qui souhaitent se mettre et se remettre au sport, dans la superbe et dynamique ville d’Alger.

PORTRAITS DE YASMA DESREUMEAUX, LEADER DECATHLON EN ALGÉRIE, ET SALAH DIFI, DIRECTEUR MAGASIN

RÉUNIS PAR L'ALGÉRIE

Une passion, deux vies, et le plein de bonnes raisons. Yasma Desreumaux est née en Algérie, a poursuivi ses études supérieures en France et parcouru le monde pour Decathlon avant de revenir à Alger. Salah Difi se définit en riant comme «un pur ardéchois», parle des saisons de footballeur en CFA 2 à Rhône Vallée et Montélimar et des dix années passées chez Decathlon, toujours à Montélimar, et confie son bonheur d’être aujourd’hui à Alger. Depuis six mois, il est embarqué dans l’aventure de l’ouverture du premier magasin en Algérie. Yasma est leader Algérie pour Decathlon, Salah est devenu son leader magasin.

decathlon ouverture algérie

« On a des parcours de vie différents», raconte celui qui est ambassadeur Kipsta, «mais le trait d’union c’est l’Algérie. Ce qui nous lie c’est l’amour que l’on a pour Decathlon tous les deux.
Elle pour son pays d’origine et moi pour le pays de mes parents. On a notre double culture comme une force ».

La terre natale de Yasma c’est Chlef, à 200km à l’ouest d‘Alger, et la passion du sport. Du hand, du running et du vélo – une vraie religion familiale entretenue par son père, qui courait le Tour d’Algérie, et ses six frères qui l’ont tous pratiqué à haut niveau.
«Je suis allée ensuite faire mon troisième cycle d’études en France. Et puis par hasard, j’ai aidé un jour un ami qui travaillait à Campus sur un projet et j’ai découvert Decathlon et cette passion du sport à partager, à développer. Je me suis dit, «t’es ingénieure, tu fais de la recherche et tout et tout mais ce que j’adorerais faire c’est ça».

Ça, c’est une autre vie. Une autre chance. «J’ai tout jeté derrière moi, les années Bac + je ne sais pas combien et j’ai postulé chez Decathlon». Responsable de rayon au magasin de Roncq. Six ans de retail, dix autres à travers tous les métiers de la production et des séjours dans quelques pays du monde. Les Etats-Unis, la Russie et la Hongrie pour pour développer des projets Retail et la Tunisie, l’Egypte, l’Ethipie et la Lituanie pour développer des projets de production. Et l’Algérie, finalement. «Ce n’est pas ouvrir le magasin qui est dur, c’était trouver la bonne clé pour entrer en Algérie», raconte-t-elle. Au bout de trois ans, les portes du magasin s’ouvrent ce 29 juin. 
Salah est sur le seuil d’entrée aussi. Destins communs portés par l’envie.

«Je me disais toujours que si Decathlon ouvrait en Algérie, par tous les moyens j’essaierais d’être dans l’histoire, dans le pays d’origine de mes parents. Je ne sais pas à quel poste, mais j’y serai...»

«Il n’arrêtait pas de me solliciter au téléphone. Et un jour, il s’est présenté devant moi. Il avait pris son billet d’avion sans rien demander pour venir me voir. Il ne m’a pas demandé un poste, il m’a dit: «Utilise mes
compétences !»
. Je n’avais pas d’idée pour lui, juste envie de faire confiance. Je ne regrette pas. Il finit sur les rotules pour que tout soit prêt à temps». L’urgence se partage. Les deux en rient.
Yasma lui a donné l’opportunité de devenir le leader de ce magasin, de démarrer le projet, d’emmener les collaborateurs, d’imaginer un futur dans un environnement où la passion pour le sport déborde.
«Tout le monde fait du sport, après c’est une question d’équipements», plaide Salah qui, à 34 ans, s’est installé à Alger, pas si loin des racines familiales à Oued Athmania (Mila) où il a passé tous ses étés d’enfance.

Yasma et Salah veulent transmettre. D’abord à la soixantaine de jeunes collaborateurs et l’équipe support qui en un semestre a rendu possible l’ouverture. «Ici tout le monde connaît Decathlon.
Les produits étaient même vendus depuis des années dans toutes sortes de boutiques. Les Algériens qui revenaient de France en rapportaient à la famille, aux amis», s’amuse la leader. À part la Belgique, je ne sais pas s’il y a un pays étranger qui connaît autant Decathlon.
«Et maintenant c’est à nous de jouer le coup. On est tellement attendu», précise Salah. «Le plus ancien ici a six mois chez Decathlon, tout démarre», ajoute Yasma, «Inch’allah. Une autre vie s’ouvre.

decathlon ouverture alger

Decathlon, plus de 40 ans au service du sport

Depuis quatre décennies maintenant, les équipes de Decathlon accompagnent, facilitent - et même parfois révolutionnent - la pratique des sportifs à travers le monde.
L’histoire commence en 1976, avec sept hommes, un bâtiment de 900 m2 et une idée novatrice : rassembler tous les sports sous un même toit et proposer des produits sportifs en libre accès et à bas prix. Le premier magasin Decathlon voit ainsi le jour à Englos, dans le Nord de la France. Un pari un peu fou pour l’époque... mais un pari gagnant pour ce qui deviendra une entreprise
internationale de conception et de distribution d’articles de sport.
Au fil des ans, la société se modernise, évolue, s’exporte à
l’international. Les clients sont progressivement intégrés dans une démarche de co-création des produits. Qui mieux qu’eux pour imaginer les produits dont ils auront envie et besoin demain pour pratiquer leurs sports préférés ?
Car chez Decathlon, l’innovation tient une place primordiale tant dans les lieux de vente que via les produits. Derrière chaque produit, il y a une idée, une attente, une intuition émanant d’un sportif, d’un client ou d’un collaborateur Decathlon.
Pour créer 3 600 nouveaux produits par an en moyenne, il faut beaucoup d’idées et de passion. Dans la plupart des magasins Decathlon, on peut découvrir dans les rayons les innovations les plus emblématiques de l’enseigne tel que le masque Easybreath de Subea qui révolutionne la pratique de la randonnée aquatique.

CONTACTS PRESSE

Decathlon Alger
Ihcene Menous
ihcene.menous@decathlon.com

Decathlon United
Magda Winiarczyk &
Xavier Rivoire
media@decathlon.com